Ponçage du bois : guide pour sélectionner le grain approprié

Sur le marché du ponçage de bois, on retrouve une grande sélection de grains destinés à des usages différents. Que vous désiriez éliminer les imperfections d’une surface, préparer un matériau pour la peinture, ou donner la touche finale à un projet en bois, le choix du grain de ponçage ne sera pas le même.

Comment s’assurer alors de faire le bon choix de grain face à cette multitude d’options ? Suivez ce guide pour connaître les bons critères de sélection du grain approprié pour le ponçage du bois.

Lire également : Les erreurs à éviter lors du ponçage du bois

La granulométrie de l’abrasif

Le choix judicieux de la granulométrie favorise un rendu optimal. C’est une mesure qui décrit la taille des grains abrasifs. Elle indique le nombre de mailles (ou ouvertures) par pouce linéaire dans un tamis. C’est à travers celles-ci que les grains passent.

Pour choisir la bonne granulométrie pour votre abrasif, il faudra considérer différents facteurs tels que le type de bois, le niveau de détail et le traitement souhaité. Voici vos différentes options.

A voir aussi : Quel est le meilleur robot tondeuse en 2022 ?

Les grains extra gros

Les grains extra gros ont une granulométrie de 16 à 80. Ils sont idéaux pour corriger les défauts majeurs et aplanir les surfaces inégales. Ce sont les grains qu’il faut pour éliminer les vieilles peintures ou les vernis épais. L’utilisation de ce grain doit être complétée par celle de grains plus fins, car il laisse des stries perceptibles sur la matière.

Les grains moyens

Les grains moyens ont une granulométrie allant de 80 à 100. Ils sont utilisés pour les semi-finitions après un dégrossissage. Ils sont parfaits pour les ajustements mineurs et pour la préparation des surfaces avant l’application d’une peinture ou d’un vernis. On les utilise pour le bois raboté et pour les placages épais.

Ponçage du bois : guide pour sélectionner le grain approprié

Les grains fins et extra-fins

Les grains fins et extra-fins ont une granulométrie allant de 100 à 600. Ils se prêtent idéalement aux finitions lisses et uniformes d’une surface préalablement préparée. Ils sont utilisés pour des travaux de précision tels que le polissage de surfaces vernies ou l’engrenage de finitions en bois.

La dispersion du grain

Il s’agit d’un autre critère à prendre en compte pour bien choisir son grain pour le ponçage du bois. La dispersion est la répartition des particules abrasives sur le support. Elle est spécifique à chaque type de bois.

On distingue :

  • la dispersion fermée pour laquelle les grains abrasifs sont très rapprochés les uns des autres, idéale pour le ponçage du bois dur ;
  • la dispersion semi-ouverte pour laquelle, environ trois-quarts du support sont recouverts de grains abrasifs, une répartition qui est adaptée au travail sur bois tendre et résineux ;
  • la dispersion ouverte suivant laquelle les grains abrasifs couvrent seulement 60 % du support, une disposition qui convient aussi au ponçage du bois tendre et résineux.

Les catégories d’abrasifs à grain

Une fois les critères majeurs du choix du grain approprié pour le ponçage du bois, il faut s’intéresser aux différentes catégories d’abrasifs présents sur le marché.

On trouve précisément des abrasifs qui se déclinent sous forme de feuilles. Ils sont parfaits pour des zones de petite taille ou des formes irrégulières, car faciles à manipuler.

Il y a également des disques de ponçage pour de vastes surfaces. Ces disques sont généralement montés sur des ponceuses excentriques ou orbitales. Si vous désirez un ponçage rapide sur de grandes surfaces, les bandes abrasives sont votre meilleur choix.

Afficher Masquer le sommaire