Que faut-il retenir des fosses septiques ?

L’achat d’un appartement ou d’une maison constitue un bon investissement. Cependant, l’entretien est toute autre chose. Dans ce cas, la présence des fosses septiques est nécessaire. Il s’agit d’un système conçu dans le but d’évacuer les eaux usées d’une maison. Encore, faut-il prendre certaines précautions pour assurer le bon fonctionnement des fosses en question. Si celles-ci ne sont pas bien entretenues, cela peut entrainer des conséquences graves sur l’hygiène de votre logement. Quels sont les différents types de fosses septiques qui existent ? Comment les choisir ? Découvrez les réponses à ces questions ici.

Fosses septiques traditionnelles

 

A découvrir également : Est-ce que tous les bambous sont comestibles ?

Les fosses septiques traditionnelles sont les plus connues. Elles assurent la liquéfaction de certaines matières, notamment les matières fécales présentes au sein de l’eau claire contaminée, des résidus de boue ou du gaz méthane.

En outre, il faut noter que ce type de fosse septique demande un système de traitement secondaire à l’instar d’un filtre biologique ou d’un système d’épandage. Pour information, les fosses septiques traditionnelles n’exigent pas l’usage d’un moteur pour fonctionner. Découvrez sur https://www.fosseseptique.net d’autres ressources pertinentes sur le sujet.

A lire aussi : Comment réparer de la résine ?

Fosses septiques compactes

Les fosses septiques compactes marchent suivant un principe plus simple comparativement aux fosses septiques traditionnelles. Pour leur fonctionnement, vous n’avez pas besoin de moteur ni d’électricité. Ces fosses septiques sont en mesure de se liquéfier et de filtrer en même temps. En conséquence, un système de traitement secondaire n’est pas nécessaire.

Fosses septiques avec recirculation

 

Ici, il peut être question d’une fosse septique traditionnelle ou d’une fosse septique compacte. Peu importe le modèle, sachez que ce dernier intègre une petite pompe permettant à l’eau du liquéfacteur de circuler de nombreuses fois. C’est donc un type de fosses à utiliser si vous avez une source d’alimentation électrique.

Fosses septiques avec oxygénation

Les fosses septiques avec oxygénation fonctionnent en trois étapes. La première étape est connue sous le nom de décantation. Pendant cette étape, les matériaux solides sont déposés au fond du fossé. Quant aux matériaux plus légers, ceux-ci sont déposés au sommet. Lors de la deuxième étape, désignée « oxygénation », un compresseur brasse l’air, en l’occurrence l’oxygène de l’eau. Cela sert à activer les bactéries présentes au sein des matières fécales contaminées.

Au cours de la troisième étape du processus, appelée « clarification », l’eau est clarifiée avant d’être pompée hors du fossé. En gros, les fosses septiques avec oxygénation garantissent un haut niveau d’épuration de l’eau. Elles fonctionnent cependant sous une alimentation électrique.

Comment choisir sa fosse septique ?

Avant de choisir une fosse septique, il est essentiel de prêter attention à un certain nombre de critères. En premier, tenez compte du nombre de pièces de votre maison. Ainsi, vous pouvez sélectionner une fosse de volume appropriée. Par la suite, prenez en compte le coût et les dépenses que ce système nécessite en matière de maintenance.

Si vous disposez d’un budget illimité, il est possible de choisir un système électrique performant. Si c’est l’inverse, optez pour un autre modèle. En général, il existe de nombreux autres facteurs à prendre en compte avant de choisir votre fosse septique.

Articles similaires