Quel matériau pour un escalier extérieur ?

Comme il subit au quotidien les contraintes climatiques (vent, pluie, neige et soleil), l’escalier extérieur doit être soigneusement conçu et avec des matériaux solides. Il existe différents types de matériau, chacun ayant ses caractéristiques spécifiques, ce qui peut rendre le choix difficile.

Si vous ne savez pas lequel choisir pour votre escalier extérieur, veuillez suivre cet article pour vous aider à prendre la meilleure décision. 

A lire aussi : Manchon de protection c'est quoi ?

Le matériau, gage de solidité d’un escalier extérieur 

La construction d’un escalier extérieur nécessite certaines connaissances techniques dans le domaine pour pouvoir l’installer dans les règles de l’art. Vous pouvez opter pour un revêtement sol en granit, en béton, en bois dur ou en métal : les matériaux les plus utilisés actuellement.

Suivant la configuration ou la forme de votre escalier extérieur (droit, tournant, hélicoïdal ou autre) vous obtiendrez un résultat esthétique et fonctionnel

A lire également : Les 10 meilleurs parasols pour votre jardin

La pierre naturelle 

Parmi ces matériaux, la pierre naturelle est l’une des options les plus nobles. Son caractère unique et sa beauté intemporelle offrent en effet un charme indéniable à tout espace extérieur.

Elle est surtout indiquée dans la rénovation de vieux bâtis comme un corps de ferme ou une maison de campagne. Son allure organique et ses textures variées confèrent un aspect authentique à la structure, qu’il s’agisse de marbre, de calcaire, de travertin ou d’autres types de pierre. Chaque variété apporte ainsi sa touche artistique à l’escalier extérieur.

De plus, ce matériau naturel résiste aux intempéries et aux variations de température, ce qui en fait un choix durable et pérenne pour toute structure extérieure.

Bien que la pierre naturelle soit un choix noble, elle nécessite un entretien régulier et requiert l’application de scellant afin de préserver sa beauté et sa durabilité. 

Le granit 

Le granit fait partie des pierres naturelles les plus utilisées  pour sa résistance exceptionnelle aux éléments extérieurs. En effet, ce matériau demeure pratiquement inaltéré face aux agressions climatiques.

Sa surface polie ou flammée offre un équilibre harmonieux entre élégance et adhérence, garantissant la sécurité des usagers de l’escalier, même par temps humide. De plus, il n’a besoin d’aucun entretien spécifique, un simple nettoyage périodique suffit pour maintenir son éclat naturel.

Le granit a également l’avantage de s’adapter aux différents styles architecturaux existants. Qu’il s’agisse d’une maison classique, d’une résidence contemporaine ou d’une villa rustique, le granit peut être personnalisé afin de répondre à vos préférences esthétiques. Les nuances de couleurs, allant des tons neutres aux teintes plus vives, permettent une intégration harmonieuse dans l’environnement.

Le béton 

Si votre maison est contemporaine, vous pouvez construire votre escalier extérieur en béton : ce matériau est apprécié pour sa solidité et son entretien moindre.

Vous pouvez le conserver ainsi ou l’accompagner de pierres de parement ou de carrelage, car il a une allure plutôt froide et lourde. Le béton est reconnu pour sa durabilité et sa capacité à offrir de nombreuses possibilités de formes suivant le style de votre habitation. En effet, un escalier extérieur en béton résiste mieux aux intempéries et au feu, et il s’avère être moins coûteux. 

Il séduit beaucoup de foyers avec sa stabilité à toute épreuve et sa facilité d’entretien. Vous pouvez fabriquer le vôtre avec des éléments en béton préfabriqués qu’il suffit d’encastrer.

Le métal 

Si vous souhaitez également conférer un aspect plus moderne à votre habitation, fabriquez votre escalier extérieur avec du métal.

Reconnu pour sa légèreté et sa facilité de mise en œuvre, le métal est idéal pour personnaliser avec goût votre espace extérieur. Il permet également une infinité de styles et de personnalisations selon vos préférences et exigences grâce à sa maniabilité. Un escalier extérieur métallique est d’ailleurs plus facile à installer que d’autres modèles.

À l’instar du mobilier de jardin en métal, il requiert toutefois un entretien spécifique et régulier pour le protéger des contraintes climatiques et des aléas du temps. 

Le bois dur 

Pour une touche d’originalité et une allure chaleureuse à votre espace extérieur, choisissez plutôt du bois dur afin de construire votre escalier extérieur. Plébiscitez l’ébène, le chêne ou le hêtre qui résistent mieux au froid, à l’humidité et à la chaleur, et qui sont donc plus durables.

Leur prix assez élevé risque pourtant de freiner votre ardeur, mais sachez qu’entretenus régulièrement, ils peuvent durer jusqu’à 50 ans. C’est le cas des bois exotiques comme le teck et l’ipé qui sont naturellement imputrescibles et constituent une excellente alternative aux matériaux cités précédemment. Il en est de même pour le massaranduba, parfait pour les régions très humides.

Si les passages sont pourtant rares, du bois tendre comme l’érable ou le sapin peut parfaitement servir à la construction de votre escalier extérieur. Assurez-vous de bien les traiter afin de les protéger des insectes et des rayons ultra-violets afin de les faire durer.

Afficher Masquer le sommaire