Comment polliniser un plant de tomate ?

En temps normal, le vent et les abeilles se chargent de polliniser les fleurs et les plantes. Mais ce processus peut être affecté lorsque le vent ne circule pas suffisamment et que les abeilles se font rares. Pour permettre alors à votre plant de tomate de porter ses fruits, vous pouvez l’aider manuellement pour sa pollinisation.

le plant de tomate, une plante autogame

La pollinisation est un processus durant lequel le pollen est mis en contact avec le pistil des fleurs. Ce transfert est assuré par le vent et les abeilles. Le pollen provient des étamines qui sont la partie mâle de la fleur et le pistil représente la partie femelle.

Lire également : Pourquoi installer un bassin acquatique ?

Les plantes de fruits et de légumes comme les plants de tomates possèdent tant des parties mâles et des parties femelles. C’est une plante dite autogame car elle s’auto-féconde. Autrement dit, on peut obtenir toute une récolte de tomates à partir d’une seule plante.

Malheureusement, les choses ne se passent pas toujours comme il le faudrait. Il peut arriver que le vent n’arrive pas à répandre le pollen pour polliniser la fleur. Cela peut entraîner une mauvaise pollinisation de cette dernière et vous devrez le faire à la main pour bénéficier de ses fruits.

A découvrir également : Concevoir un jardin potager pour une alimentation saine et durable : nos astuces et conseils

La pollinisation manuelle des plants de tomate

Lorsque la nature ne coopère pas, vous avez la possibilité de polliniser vos plants de tomates à la main. C’est une option très efficace et assez facile qui plus est. Normalement, la pollinisation naturelle se déroule du matin à l’après midi.

Midi étant le moment le plus favorable, il faut préférer des journées de soleil pour polliniser à la main. Une fois les bonnes conditions remplies, il existe de nombreux moyens de répandre soi-même le pollen sur les fleurs. Les fleurs ont juste besoin d’un peu de vibration pour bien libérer le pollen.

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter un pollinisateur commercial ou un vibrateur électrique, vous pouvez vous contenter d’agiter légèrement le plant par sa tige principale. Cela va permettre une distribution optimale du pollen sur le pistil. Une brosse à dent à pile peut aussi donner la vibration nécessaire pour la pollinisation manuelle.

Une autre manière de faire est de brosser l’intérieur de la fleur avec un pinceau de pollinisation. A défaut du pinceau, vous pouvez délicatement frotter avec un coton tige ou un doigt. Cependant, les fleurs de tomates sont très fragiles et ne s’ouvrent pas bien. Cette méthode pourrait alors les agresser et inhiber l’effet recherché si vous y allez trop fort.

Les méthodes existantes sont diverses et il vous revient de choisir celle qui vous convient. Si aucune de ces techniques ne vous rassure, une astuce toute simple est d’allumer un ventilateur tout près de la plante. Le léger courant d’air va optimiser la pollinisation.

Quand polliniser le plant de tomate ?

L’idéal est de polliniser les fleurs régulièrement à une fréquence de 2 jours pour un résultat réussi. L’opération doit durer pendant toute la période de floraison. Au bout de quelques semaines vous verrez vos fleurs s’épanouir et donner de belles tomates.

Les outils nécessaires pour la pollinisation manuelle des plants de tomate

Pour polliniser les plants de tomate manuellement, il est nécessaire d’utiliser des outils adéquats. Vous aurez besoin d’un petit pinceau, d’un coton-tige ou encore d’une plume pour frotter doucement l’intérieur des fleurs. Il faut veiller à ne pas blesser la plante et éviter de toucher les étamines au risque de les détruire.

En utilisant un petit pinceau, vous pouvez prélever le pollen sur les étamines mâles et le transférer dans le pistil des fleurs femelles en effectuant de légères rotations autour du centre de la fleur.

Le coton-tige permet aussi une pollinisation efficace en collectant le pollen sur les étamines et en l’appliquant directement sur la partie femelle de la fleur.

La plume, quant à elle, offre une solution alternative naturelle pour garantir une bonne fécondation des plants. Elle peut être utilisée avec douceur afin d’aider à répartir le pollen dans toute la surface interne de chaque fleur.

Pensez à bien suivre ces étapes qui sont très simples mais qui demandent beaucoup d’attention et de patience pour garantir leur succès. Lorsque toutes ces conditions sont remplies, vous êtes assurés que votre plantation sera fructueuse et prolifique pendant toute sa durée !

Comment savoir si son plant de tomate a besoin d’une pollinisation manuelle ?

Il faut comprendre que la pollinisation manuelle doit être effectuée seulement si nécessaire. Mais comment savoir si votre plant de tomate a besoin d’une pollinisation manuelle ?

En général, les plants de tomate peuvent être pollinisés naturellement par le vent ou les insectes butineurs tels que les abeilles et les bourdons.

Toutefois, il existe des situations où la plante ne peut pas bénéficier d’une pollinisation naturelle, comme lorsque les conditions climatiques sont défavorables, telles qu’un temps trop humide ou venteux. Dans ce cas-là, une intervention manuelle devient indispensable pour assurer la production du fruit.

D’autres facteurs peuvent aussi influencer le processus de fertilisation des fleurs sur un plant de tomate : l’âge avancé du plant qui réduit sa capacité à produire du pollen ou encore une culture en intérieur avec peu d’insectes butineurs autour.

Il faut aussi prendre en compte certains vices cachés. Les prédateurs qui s’en prennent aux plants tels que des pucerons ou encore des araignées rouges peuvent impacter négativement la santé globale du végétal et affecter son taux de fécondation.

Dans tous ces cas énumérés ci-dessus, il faut assurer un environnement optimal lors de la cueillette.

Afficher Masquer le sommaire