pousses de maïs

Un ternaire peut présenter plusieurs intérêts : un gain économique, un gain de temps, et une synergie intéressante entre éléments pour l’alimentation de la plante.

En effet le passage d’un engrais NPK peut permettre de faire l’économie de deux voire trois passages si on considère la fumure de fond, le premier passage d’azote et éventuellement l’apport d’oligo-éléments, parfois intégrés dans certaines formules de ternaires. De plus il existe une synergie non négligeable entre les éléments azote et phosphore, et azote et potassium : un apport conjoint de phosphore et de potasse permet en effet une absorption accrue d’azote par la plante. Les engrais NPK représentent donc un intérêt d’ordre économique et environnemental pour l’agriculteur.

A découvrir également : L'agriculture et les engrais

Cependant l’utilisation d’un ternaire peut présenter certains inconvénients : en effet les plantes n’utilisent pas tous les éléments apportés en même temps ; ces éléments sont absorbés petit à petit comme l’indique cette courbe d’absorption d’un blé tendre à 80 quintaux/ha :

graph

A lire également : Pourquoi l'agriculture est-elle si importante ?

Ce qui soulève un problème de perte en éléments qui peut être significatif en fonction des conditions de sol. Concernant l’azote, l’hydrolyse d’urée en forme ammoniacale entraîne des pertes par volatilisation et le lessivage des nitrates peut être conséquent en fonction des conditions climatiques, de la période de l’année et de l’état du sol. Le phosphore est lui soumis à la rétrogradation en sol acide (action des ions aluminium et fer notamment) et en sol calcaire. Quant à la potasse de grandes quantités peuvent être bloquées en sol argileux et elle rencontre également des problèmes de lessivage dans le sol. Un apport conjoint d’azote, de phosphore et de potasse peut donc, en fonction des conditions, manquer d’efficience nutritive. De plus des plantes qui patinent manqueront d’énergie pour absorber ces éléments, traduite par un jaunissement et un frein dans leur développement :

Enfin pour les cas des bulks les irrégularités d’épandage sont susceptibles de provoquer une hétérogénéité d’absorption des éléments.

Afin de s’affranchir de ces problématiques Timac Agro a développé une gamme de ternaires libérant progressivement les unités fertilisantes : les engrais APEX NPK comprennent de l’azote dont une partie sous forme ammoniacale pour obtenir une bonne vitesse d’action, du phosphore et de la potasse, mais aussi du soufre agissant également en synergie avec l’azote ainsi que du magnésium dans la plupart des formules, le tout contenu dans un granulé garantissant une homogénéité d’épandage. La protection de l’azote est assurée par une matrice organique qui libère les éléments progressivement de façon synchrone avec les besoins de la plante. De plus des activateurs de sol améliorent la minéralisation de l’azote organique de façon à optimiser le travail du sol dans la nutrition de la plante et répondant ainsi à des problématiques d’économie et d’environnement, de plus en plus présentes dans le paysage actuel.

S\'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être notifier lorsque votre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous pour être le premier à savoir.