Vous venez de cultiver un citronnier en pot et êtes le plus heureux ou le plus heureux du monde ? Avec ses belles fleurs incroyablement parfumées et ses fruits sains, les agrumes sont l’un des arbres fruitiers les plus populaires qui peuvent pousser sous le porche ou dans votre propre verger. Cependant, les jardiniers qui ont déjà une expérience avec les citronniers sont bien conscients que ces arbres sont sensibles à diverses maladies. Notre article du jour vise à mettre en évidence les problèmes les plus courants et les maladies du citronnier, de sorte que vous pouvez cultiver avec succès vos agrumes méditerranéens.

A lire aussi : Quand couper les feuilles d'iris ?

Peu de temps avant de nous arrêter aux ravageurs les plus répandus et les maladies du citronnier, nous devons clarifier les choses : Des conditions de croissance adéquates sont pour la sensibilité de l’arbre, et parfois même pour sa survie. Depuis Par exemple, cet agrume est frais, il est particulièrement important de le protéger du froid. Il est également important de réaliser des tailles d’entretien et de repoter l’arbre fruitier dans un pot tous les deux ans. L’apport d’engrais est également important pour nourrir la plante et éviter les carences nutritionnelles. Si vous prenez soin de vos agrumes, il va mieux résister à la maladie et vous remercier avec une bonne récolte.

A lire aussi : Quand déplacer un arbre à papillons ?

Quelles sont les maladies les plus courantes d’un citronnier ?

Taches brunes sur les fruits, feuilles collantes ou jaunes, la présence de divers intrus (cochenille, coupe-agrumes, pucerons, teigne, araignées rouges, alégones, etc.), champignons – citronnier est très souvent victime de maladies, de parasites et de problèmes associés à une insuffisance insuffisante Culture. Voici une liste non exhaustive, accompagnée de quelques mesures qui peuvent être prises Vous aider à traiter et à sauver vos agrumes.

Maladie citronnier taches brunes sur les fruits : de quoi s’agit-il ?

Si vous remarquez l’apparition de taches brunes sur les fruits, qui augmentent et se propagent sur tout le citron, il est très probable que vos agrumes sont exposés à la moniliose. C’est le champignon Monilia sp . C’est à blâmer. Cette maladie affecte de nombreux arbres fruitiers sans être dangereuse. Cependant, il endommage le fruit. Peu de temps avant la pourriture des citrons apparaissent de petits raisins blancs, disposés en cercles concentriques.

Comment continuez-vous ?

Éliminer immédiatement tous les fruits affectés pour arrêter la maladie. Recadrer le Branches sur lesquelles les fruits pourris sont situés en désinfectant les outils utilisés. Parfois, il est nécessaire d’utiliser un médicament antifongique. Certaines huiles essentielles, telles que l’huile d’origan, aident à combattre la maladie.

Votre citronnier a des feuilles collantes : quelle pourrait être la cause ?

Quelle est la maladie du citronnier qui fait des feuilles collantes ? Lafumagine peut être l’une des causes les plus fréquentes. C’est aussi un champignon qui forme un dépôt noir sur les feuilles. Cette suie rendra les feuilles collantes. La maladie limite la photosynthèse, mais ne constitue pas une menace pour la plante.

Le développement du champignon dépend du miellat sécrété par les mouches blanches, les cochenilles et les pucerons. Pour prévenir cette maladie du citronnier, il est important d’utiliser cette Enlever les insectes, le cas échéant, et nettoyer les feuilles pour enlever le miellat. Un chiffon trempé dans l’eau et du savon noir fonctionnera parfaitement.

Maladie du citronnier : feuilles jaunes. Est-ce une question de lacunes ?

Les feuilles jaunes de votre citronnier peuvent indiquer un manque de nutriments , y compris le fer (chlorose de fer). Souvent, le calcaire présent dans le sol empêche l’absorption du fer, ce qui entrave la photosynthèse. Pour détecter la chlorose de fer , les feuilles doivent être surveillées. Si ces derniers jaunissent avec des nervures apparentes, cela pourrait être un signal clair. De plus, le citronnier devient moins vigoureux et reflète directement la formation des fleurs et la récolte.

L’ apport d’engrais aidera à nourrir la plante. Si c’est Carence en fer, recherchez un produit spécial contre la chlorose. Donner la préférence aux substrats neutres et drainants. Quant à l’irrigation, il est préférable d’éviter l’eau du réseau, qui est trop calcaire.

Maladies du citronnier 4 saisons : pucerons

pucerons sont de petits insectes parasitaires très envahissants qui attaquent les feuilles et les jeunes pousses pour le jus. En plus de l’affaiblissement de la plante, ces envahisseurs peuvent transmettre des maladies Les . Pour les reconnaître, il suffit d’observer les feuilles : elles se déforment et se courbent en elles-mêmes ; elles jaunissent et sèchent ; elles deviennent collantes. Parfois, vous pouvez voir des pucerons à l’œil nu ou même remarquer des taches noires sur le feuillage (fumagin).

Pour se débarrasser des pucerons, saupoudrer les feuilles de Citronnier avec une solution d’eau et de savon noir. Selon les jardiniers expérimentés, la décoction d’ail est également très efficace. Après tout, les insecticides restent une valeur sûre pour lutter contre les intrus tenaces.

Mealybug : un cauchemar pour le citronnier et les plantes d’intérieur vertes

Lesinsectes Fyme sont un parasite qui attaque les plantes d’intérieur, mais aussi les agrumes, causant divers dommages. Ces petits insectes sont recouverts d’une grappe blanche avec un aspect coton. Lespunaises charnues pelées sont largement utilisées sur les citronniers. Ils ressemblent à de petites coques brunes feuilles et/ou tiges de l’arbre fruitier. On les trouve toute l’année, surtout au printemps. Elles sont particulièrement contagieuses pour d’autres installations et doivent donc être traitées immédiatement. Pour faire des bols , en général, il suffit d’utiliser un chiffon imbibé d’eau savonneuse avec de l’alcool à 90° ou de la bière. L’utilisation d’un produit anticalcaire est également recommandée pour éviter les risques liés à la mise au point.