Quand et comment passer le scarificateur ?

Le scarificateur est un outil manuel motorisé. Il est un instrument utilisé généralement pour défeutrer par l’action de scarification les couches de feutre et de mousse incrustée dans les gazons. Il dispose de dent ou de couteaux métalliques. Profiter alors de l’aspect de vos espaces verts tout en achetant cet instrument pour une meilleure aération du sol ainsi qu’une absorption optimale par le sol de l’eau et des nutriments. Cet article vous permettra de comprendre les moments et les étapes à suivre pour utiliser cet instrument.

Quand passer un scarificateur ?

Selon les experts en la matière, l’usage du scarificateur doit se faire au minimum deux fois par an. L’abus d’un tel passage peut engendrer d’énormes dommages à votre pelouse. L’automne et le printemps sont les deux périodes clés recommandées pour l’utilisation d’un tel outil.

A découvrir également : Les solutions pour faire démarrer votre tondeuse thermique en un clin d'œil

En printemps, vous pouvez utiliser ce scarificateur après les premières tontes. Cela vous permettra d’éliminer une masse des résidus victimes de ces tontes et d’éradiquer ensuite le feutrage développé durant l’hiver. Cependant, n’abusez pas cette action, car, même si cette action n’agit qu’à une certaine profondeur donnée et ne coupe pas les racines, votre pelouse risque de ne pas tenir le choc suite à de nombreux passages.

A lire en complément : 5 astuces naturelles pour éliminer les cochenilles !

Pour ce qui est d’automne, C’est une période dans laquelle il est conseillé de bien veiller à la santé de votre pelouse. C’est d’ailleurs le moment où on s’accroche aux herbes mortes. C’est aussi la période recommandée pour toutes semences. Pour utiliser un scarificateur dans une telle période, il faut tout d’abord garder un œil de manière permanente sur votre pelouse afin de constater sa densité, la présence des végétaux étrangère ainsi que les couleurs inhabituelles éventuellement présentes.

Comment passer le scarificateur ?

L’usage d’un scarificateur nécessite le respect de certaines conditions ou étapes.

La première et la deuxième concernent la préparation du gazon et la tondre de l’herbe

La meilleure façon de préparer votre gazon est de disperser de la chaux pour gazon sur celui-ci dans le but de redonner un degré d’acidité optimal au sol. Cette méthode est souvent recommandée dans en printemps. En cas de difficulté, il est conseillé de répandre de l’engrais anti-mousse sur le sol quelques semaines avant de passer le scarificateur. Ensuite, vous pouvez passer à l’étape de tondre votre gazon avant toutes actions d’entamer l’utilisation du scarificateur.

La troisième consiste à scarifier

Ici, il est question d’effectuer la scarification en bandes droites. Cette étape consiste à fait passer le scarificateur en 3 manières croisées au minimum selon la qualité de mousse de votre jardin. Ainsi, vous devriez bien régler la bonne profondeur de travail des lames. 5 mm suffisent pour un premier et deuxième passage.

La quatrième étape consiste à la réensemence et la fertilisation

Une prairie envahie par la mousse a l’air dégarni après la scarification. Le simple fait de réensemencer et de fertiliser les différentes zones de cette pelouse dégradée vous permettra d’obtenir rapidement de nouveau un beau gazon vert et en bonne santé. Après cette cela, vous pouvez profiter d’un magnifique gazon après quelques semaines seulement.

Les avantages de passer régulièrement le scarificateur sur sa pelouse

Si vous souhaitez obtenir une pelouse dense, résistante aux maladies et esthétique, il faut régulièrement passer le scarificateur. Effectivement, cette technique permet d’éliminer les déchets végétaux tels que la mousse et les herbes mortes qui étouffent votre gazon.

En éliminant ces éléments indésirables, vous permettez à l’air et à l’eau de mieux circuler dans le sol et ainsi favoriser la croissance des racines. Votre pelouse sera alors plus saine, plus vigoureuse et aussi moins sujette aux maladies.

Passer régulièrement le scarificateur sur sa pelouse contribue aussi à renforcer son système racinaire. Ce dernier devient plus profond car il doit chercher davantage d’eau et de nutriments en profondeur plutôt qu’en surface où se trouve la mousse ou les herbes mortes.

Autre avantage non négligeable : passer le scarificateur évite aussi la prolifération des insectes nuisibles pour votre jardin comme certains insectes ravageurs du type chenilles ou pucerons.

Si votre jardin possède une grande quantité de feuilles mortes par exemple en automne, ne pas passer un coup d’aspirateur avec un sac afin que toutes ces feuilles disparaissent. Enterrer ces dernières sous terre pourrait causer des problèmes pour votre gazon au printemps suivant.

Notons que cette méthode respectueuse de l’environnement évite d’avoir recours à des produits chimiques souvent coûteux pour traiter les problèmes liés au développement excessif de la mousse ou autres plantes parasites.

Passer régulièrement le scarificateur sur sa pelouse est bénéfique à la fois pour l’esthétique et la santé de votre jardin ainsi que pour votre portefeuille. Pensez donc à intégrer cette technique d’entretien dans votre planning annuel afin de profiter pleinement de votre espace vert tout au long de l’année !

Les erreurs à éviter lors du passage du scarificateur

Pour obtenir une belle pelouse, le passage du scarificateur est un geste incontournable. Il existe des erreurs à éviter lors de cette opération pour ne pas abîmer la pelouse.

La première erreur consiste à passer le scarificateur trop souvent. Effectivement, cela peut affaiblir votre gazon et ralentir sa croissance. Le mieux est de passer cet outil au maximum deux fois par an : une fois en automne avant l’hiver et une autre fois au printemps avant la période de forte croissance.

La deuxième erreur est d’ajuster les lames du scarificateur trop bas. Si les lames sont réglées trop près du sol, elles risquent d’arracher non seulement la mousse mais aussi les racines et endommager le système racinaire de votre pelouse. Régler les lames sur 2 ou 3 millimètres permettra d’éliminer efficacement la mousse sans causer de dommages supplémentaires.

Il faut aussi faire attention à la météo lors du passage du scarificateur car si vous passez cet outil sur une pelouse humide ou mouillée, cela risque d’endommager davantage votre gazon. Après avoir passé le scarificateur, il faudra arroser légèrement afin que votre gazon reprenne rapidement sa croissance.

Une autre erreur courante est de ne pas nettoyer son scarificateur après chaque utilisation. Effectivement, si vous n’enlevez pas tous les débris qui se trouvent sur les lames de votre outil, ces derniers risquent d’y rester et de favoriser la prolifération des maladies sur votre pelouse.

Il ne faut pas trop fertiliser sa pelouse après le passage du scarificateur. Si vous utilisez trop d’engrais pour aider votre gazon à se régénérer, cela peut s’avérer contre-productif car une fois saturé en nutriments, le sol deviendra moins perméable à l’eau et aux éléments nutritifs nécessaires à la croissance de vos racines.

Passer régulièrement le scarificateur est indispensable pour entretenir correctement votre pelouse, mais il faut veiller à éviter certaines erreurs lors du processus afin d’éviter tout dommage supplémentaire sur votre gazon.

Afficher Masquer le sommaire