Élevage d’insectes comestibles : l’essentiel à savoir pour bien se lancer

Alors que nous commençons à peine à la découvrir, l’entomophagie a été depuis longtemps une pratique courante chez de nombreux pays d’Asie et d’Afrique. Du côté des scientifiques, le constat est unanime : avec près de 1900 espèces d’insectes comestibles, la consommation d’insectes constituera une véritable solution de diversification alimentaire dans les années à venir.

Le fait est que, à poids égal, les qualités nutritionnelles des insectes comestibles égalent ou dépassent celles de la viande. Qui plus est, les protéines issues de ces petites bêtes ont l’avantage d’être moins susceptibles de provoquer des maladies chez l’Homme. Par ailleurs, il y a aussi les avantages écologiques et le coût. Selon les experts, l’élevage des insectes est plus écologique et moins coûteux que celui du bétail. Si tous ces arguments vous ont convaincu et que vous souhaitez vous lancer dans cette activité, voici quelques pistes afin de vous aider dans la concrétisation de votre projet.

A découvrir également : Comment unir la maison au jardin ?

L’aménagement du site d’élevage

Un site spacieux est toujours un grand atout, mais un simple recoin dans le jardin peut suffire si vous voulez faire vos premiers pas dans l’élevage d’insectes comestibles. L’important est que vous ayez à votre disposition tout le matériel nécessaire.

De manière générale, vous aurez besoin d’un vivarium. Vous pouvez vous servir d’un simple bac en plastique, mais l’idéal sera d’avoir un ou deux grands contenants. Dans tous les cas, puisque les insectes (ténébrions meuniers, grillons, mouches soldats et autres) n’ont pas les mêmes besoins, il vous faudra acquérir tous les équipements indispensables pour maintenir une température, une luminosité et un taux d’humidité adéquats dans le vivarium, et ce, selon le type d’insecte que vous souhaitez élever.

A lire en complément : Pourquoi installer un bassin acquatique ?

Dans le cas particulier du grillon par exemple, il vous faudra prévoir deux bacs pour votre vivarium. L’un servira pour l’élevage proprement dit et l’autre pour la nursery. Il vous suffira ensuite de tapisser le fond de sciure de bois afin de créer un habitat convenable pour les petites bêtes. En ce qui concerne les équipements supplémentaires, il vous faudra munir le site d’élevage d’un abreuvoir et d’une petite soucoupe ainsi que d’une bonne source de lumière. Cette dernière devra garantir le maintien de la température à un niveau optimal (entre 20°C et 30°C) favorable à la reproduction des insectes.
Quant à la nursery, le mieux serait d’utiliser une moustiquaire et un fond rempli de sable pour faciliter les naissances.

L’alimentation des insectes

Une bonne alimentation est essentielle au développement des insectes. Dans le cas des espèces qui se nourrissent exclusivement de végétaux, comme les grillons par exemple, les restes et résidus alimentaires (bouts de fruits, pelures de légumes, morceaux de pain et autres) peuvent suffire.

Cette solution vous permettra de procurer une alimentation suffisante et variée à vos petites bestioles, et ce, tout en réduisant les déchets. Si vous avez prévu d’élever des insectes qui se nourrissent d’autres insectes, la meilleure approche est de mettre en place deux sites d’élevage (l’un servira de source de nourriture pour l’autre).

Articles similaires