Finitions du bois : l’importance du choix du grain de ponçage

Pour un menuisier professionnel, le ponçage est une étape obligatoire pour la finition du travail du bois. Il est, en effet, indispensable pour avoir un résultat impeccable. Pour ce travail de ponçage, on a le choix entre différents papiers abrasifs. Même si vous êtes un bricoleur du dimanche, vous devez savoir qu’on n’obtient pas le même résultat avec tous les papiers abrasifs et certains ne conviennent pas à certains types de surface. Alors quel grain pour poncer bois ?

Le nombre de grains sur l’abrasif

Rappelons que le grain est indiqué par un chiffre et plus ce chiffre est élevé, moins fin sera le grain. Pour que vous puissiez y voir plus clair : sachez qu’un papier abrasif avec un grain de 800 est plus fin qu’un papier à poncer de grain de 400. Si vous avez du papier de verre, le grain détermine la densité de grains. Si on a donc un grain élevé, cela veut dire que le papier est moins abrasif.

A voir aussi : Quel rouleau pour peindre le bois ?

On vous conseille alors de prendre :

  • De l’extra gros grain 16 à 40 pour un travail plutôt grossier. Avec ce type de grain, vous pouvez commencer le travail du bois ou retirer une couche du bois pour commencer le travail plus délicat. Il n’est pas vraiment efficace sur le bois, mais vous pouvez trouver du papier à gros grain pouvant aller jusqu’à 60 pour réaliser le dégrossissage et l’élimination des grosses aspérités,
  • Du gros grain 80 à 100 pour commencer les travaux de ponçage sur le bois. Il va permettre de rectifier les petits défauts en surface,
  • Du grain moyen-fin ou fin 120 à 150 pour peaufiner la surface. C’est ce qu’il vous faut pour réaliser les dernières étapes de finition,
  • Du grain très fin 180 à 240 pour faire le ponçage avant le vernis ou la peinture,
  • Du grain extra-fin 280 et plus pour les petites corrections et les finitions.

Rassurez-vous : les indications, notamment le grain, seront les mêmes que ce soit sur du papier abrasif vendu en feuille ou du papier abrasif destiné à la ponceuse.

A découvrir également : Les multiples bienfaits du jardinage pour une santé mentale équilibrée

Le papier à poncer adapté à votre travail

Vous avez compris : il faudra alors adapter le grain en fonction du ponçage que vous voulez faire et du résultat que vous attendez. Alors quel grain pour poncer bois ? Si vous êtes sur un meuble et que vous voulez le vernis, le ponçage devra se faire avec du papier à grain très fin. Un modèle avec un grain de 180 fera l’affaire. Si vous avez des planches de bois brut pour réaliser un meuble, prenez de l’abrasif à gros grain de 80 pour faire le ponçage. Si vous voulez retirer la peinture sur du bois, prenez un abrasif à grain de 50 et avant d’appliquer la nouvelle peinte, faites un dernier ponçage avec un papier à poncer plus fin.

Le support des grains

Lorsqu’on parle de papier pour le ponçage, vous pouvez retrouver des modèles avec un support en papier et avec un support en toile. L’abrasif avec un support en papier, lui, a été conçu pour un travail à la main. Son avantage réside dans le fait qu’il permet de travailler sur une zone bien précise. Contrairement à ce que l’on pense, il permet d’avoir un résultat uniforme. L’abrasif avec un support en toile appelé aussi abrasif toilé est plus destiné à l’usage avec la ponceuse. Ce type d’abrasif est plus résistant et permet le travail sur une surface plus importante.

Afficher Masquer le sommaire